Ma chère Oberkampf

Tu as été la rue où j’aurais sans doute le plus consommé de boissons alcoolisant mon sang. Le 11ème arrondissement dans lequel tu te trouves abrite notamment un bar que je fréquentais avec celui qui est très vite devenu, au fil de ces soirées peinardes autour d’un ou deux verres, un de mes meilleurs amis. […]