L’assommoir du mercredi

C’est un jour que je redoute particulièrement, parce qu’il implique une heure trente d’ennui(s), d’incompréhension, de doutes, de remise en question de son niveau… Oui, je parle bien du cours d’allemand que je subis chaque après-midi en milieu de semaine. Une professeure adorable, mais qui ne rend en rien la discipline intéressante. Elle aura beau […]