Itinéraire d’un connard (1)

Introduction : Qui suis-je et pourquoi un connard ? Salut, moi c’est Éric. Je vais faire bref, vu que c’est le début et que comme je suis un connard, j’ai pas envie de m’étendre et vous raconter ma vie. Né bourgeois, aujourd’hui… pas à plaindre, j’ai toujours été aigri. Jamais je n’ai souhaité qu’une quelconque […]

Agnès

Que vous soyez Thill ou Cerighelli, vous commencez sérieusement à m’épuiser. Toutes deux proches de la majorité En Marche ! (dont l’une est encore députée), vous n’avez qu’une obsession : les LGBT, et pas en bien. Au contraire. Vous, Mme Thill, défilez contre la PMA pour toutes, et êtes défendue par les plus rigoristes de […]

Coqs brûlés

Commençons déjà par prévenir que ceci n’est absolument pas un appel à cramer les coqs, même s’ils vous réveillent sans que vous ne le vouliez (si on avait ce droit, mon voisin du dessus serait carbonisé depuis belle lurette). Bref, alors qu’on lui a toujours dit qu’elle était une « poule mouillée », Tania a voulu montrer […]

Pas un paria

Habituellement, il écrit sur ses tares, pose sur la table la honte qu’il ressent pour ce qu’il est, un simple être humain. Ses textes décrivent souvent un jeune homme qui ne sait plus, ne sait même pas s’il a déjà su qui il était vraiment. Il dépeint un cadre familial bienveillant, qui saurait l’écouter, l’entendre, […]

“Influence” (Valyrian translation)

[Tove Lo] ēli qogron, gūrogon ñuhon, nyke syz hae fuck/ Jorrāleagon nykēla tonight se nyke pendagon ao kostagon feel keskydoso/ Moonshine, syk jēda, rūs ao sagon isse biarves/ Cause nyke jāhor gaomagon whatever māzigon naejot mind, yeah, jikagon insane Things nyke vestragon ydra daor usually māzigon easily/ Konīr’s mēre mirre nyke jorrāelagon ao sir naejot […]

Causerie astrale

Tous les jours, tu me voles la vedette et fait régner dans les cieux assombris ta clarté. Apaisante pour certains, angoissante pour d’autres, tu es l’impératrice des nuits. Mais moi, tout le monde m’aime. Je suis symbole de joie et de chaleur. On aime à dire que je réchauffe les cœurs. Parfois cependant de vils […]

La nuit, je ris avec…

…beaucoup de monde. Et je ne me marre pas le jour, c’est officiel(lement faux). Non, si je ris surtout la nuit, c’est parce que couche-tard comme je suis, c’est lorsque la lune éclaire mes volets que je me pose, et prends une grosse dose de rire avant de dormir (ça aide en complément des somnifères, […]