Envie de planches

Grimper sur une scène, tremblotant, fasciné et effrayé par un jury intransigeant et parler. M’exprimer. Hurler. C’est une image que j’ai en tête depuis quelques temps.

Le théâtre était bizarrement un remède proposé par ma génitrice, qui pensait que ce serait un bon moyen de sortir cette honte de moi que j’avais alors. Assez ironique, vous ne trouvez pas ? Que la cause du problème de manque de confiance et de capacité à m’exprimer avec assurance me propose ce qui, sans doute, aurait pu régler ce problème plus tôt.

Il n’empêche que cette idée de m’inscrire dans une structure ou association permettant l’expression orale et l’art théâtral m’intéresse. Utiliser les moyens du bord (sa prestance, son ton de voix etc) pour échanger avec d’autres lors de saynètes. Explorer l’inconnu, qui m’effraie et m’excite à la fois. Me jeter à l’eau, impulsivement, comme je sais si bien le faire…

On verra. J’ai de nombreux chats à fouetter, les pauvres…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s