« Celle qui n’est plus ma mère » et moi

Trois ans auront été nécessaire à l’écriture et l’envoi d’une lettre à celle qui m’a mis au monde.

Trois années durant lesquelles j’ai réfléchi, longuement, à la manière de présenter les choses. Insister sur la haine qu’elle m’inspire ? Lui dire à quel point elle m’a fait souffrir ? Qu’elle devrait pourrir pour tout ce qu’elle m’a fait endurer ?

Ça c’était il y a encore peu de temps, et tout ce qui est questionné ci-dessus est valable et pensé. Toutefois, j’ai préféré prendre un tournant beaucoup plus important et rassurant pour moi : la renier, tout simplement. Lui dire qu’elle n’est « plus rien pour moi » (je me cite), que dans ma vie, elle n’a plus aucune place. Le penser était très dur, car elle prenait toujours ce petit espace de mon for intérieur pour y installer un désordre émotionnel assez intense.

La virer de ma vie, ça paraissait simple donc, mais il fallait trouver l’énergie, le temps et la volonté de le faire. Bien entendu, rédiger une lettre aussi lourde de conséquences – rupture totale d’avec un parent – n’est pas une tâche aisée. C’est pour cela que des années sont nécessaires à sa réflexion et rédaction.

Preuve en est que je n’ai ressenti aucune haine, aucune envie qu’elle ressente une douleur en moi. Au contraire même. J’ai insisté sur « le jeune homme heureux » que j’étais désormais, ainsi que sur l’antidote trouvé au poison qu’elle a été. La lettre a été écrite très vite, sans brouillon, les mots sont venus se poser sur le papier aussi aisément qu’un oiseau sur une branche. Ces derniers chantent l’histoire d’un jeune gars qui a enduré, mais qui se forge peu à peu. Cette initiative est un pas gigantesque dans ma (re)construction.

Elle n’a pas réussi à m’avoir, et aujourd’hui, « celui qui aurait aimé ne pas être [son] fils » s’est envolé, à l’air libre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s