Perturbez-moi

Je ne sais qui vous êtes ni à quoi vous ressemblez, mais vous me rendez fou. Je ne vois que vous, enfin, pas vraiment. Vous vous faites discrets, mais l’effet que vous me procurez est intense.

On vous trouverait partout, dans toute consommation courante d’eau, de plastique (dont je réduis drastiquement l’usage), dans les produits alimentaires ou non… Bref, vous vous êtes bien implantés dans nos vies. On dit de vous que vous êtes des « perturbateurs », agissant négativement sur nos organismes.

Nos hormones seraient les premières victimes de vos méfaits. Mais dites, pourquoi être apparu en masse pour nous emmerder ainsi ? Quoi, les industriels ? Le capitalisme ? Ce seraient les principaux coupables de votre prolifération ?

Je vous crois. Sur ce coup vous avez ma confiance. Je vous espère humble, souhaite que vous nous quittiez rapidement. Et si pour cela vous agissiez sur les accusés ? Le ménage serait vite fait, non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s