Coqs brûlés

Commençons déjà par prévenir que ceci n’est absolument pas un appel à cramer les coqs, même s’ils vous réveillent sans que vous ne le vouliez (si on avait ce droit, mon voisin du dessus serait carbonisé depuis belle lurette).

Bref, alors qu’on lui a toujours dit qu’elle était une « poule mouillée », Tania a voulu montrer que non, elle avait des ovaires et savait affronter ses peurs. Et c’est en se demandant comment on pouvait symboliser ce trait de caractère, et prendre la fameuse expression en la remaniant lui paraissait juste.

Elle est donc un « coq brûlé », à l’ardente volonté de dominer sa peur… de tout animal possédant des ailes. Ça fait beaucoup, mais c’est ainsi. Sa vie n’aura pas été simple jusqu’à ce qu’elle ne supporte plus les moqueries, et fasse un pied de nez – ou de bec – à ses détracteurs.trices.

Oui ce texte est sorti de mon esprit en deux minutes mais si jamais on vous moque pour un défaut quelconque, dites vous que c’est celle/celui d’en face qui s’en mordra les doigts un jour. Vivent les coqs brûlés, et les pouilles mouillées également, y’a pas de raison 💪🏻❤️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s