« Fais comme le drone » 🎶

A l’instar de son copain l’oiseau, le drone – cette machine formidable – peut migrer. Lorsque par exemple des dirigeant.e.s veulent le faire voyager, c’est souvent dans un but mortifère pour « réparer » les habitant.e.s (on parle bien de « frappes chirurgicales », non ?).

Bien évidemment, le drone n’a pas que cette utilité, loin de moi l’idée d’en dégrader l’image. Il peut être pratique pour tourner des vidéos, survoler des lieux pas très sûrs (coucou les centrales nucléaires) ou simplement pour s’amuser, un peu comme les avions ou voitures télécommandé.e.s mais en plus moderne, parce que c’est ce qu’il faut, être à la pointe.

Or, j’aurais toujours du drone une peur assez incroyable. Quand on voit ce genre de bidule, on a plutôt l’impression qu’on peut se faire super mal en cas de mauvaise manipulation et je l’ai dit, il est l’arme en vogue aujourd’hui pour tuer sans trop se salir les mains.

Le drone est également un potentiel remplaçant de notre faune s’évaporant à une vitesse désolante. J’ai entendu parler de « drone pollinisateur », qui remplacerait donc les abeilles, dont malgré ma presque phobie, je m’inquiète de la disparition.

Bref, si je parle de drones aujourd’hui, c’est parce qu’on le célèbre depuis 2015 pour en donner une image « positive ». Et je ne peux conclure sans vous conseiller le septième album de Muse 😄

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s