Les partiels ? Connais pas.

Je n’en ai qu’une à passer d’épreuve universitaire, en cette fin de semestre. Beaucoup me qualifieront de chanceux, et j’en fais partie (même si on peut nuancer le terme de chance quand on parle de se retaper des cours une deuxième fois après redoublement).

Et cette épreuve, j’en fais ma priorité numéro moins mille. Insignifiante, inintéressante, comparée à des sorties diverses, en bref, la satisfaction de mes loisirs. Quand on sait l’échec d’avance, autant profiter de succès sociaux, non ?

Je dois passer pour un très mauvais étudiant, mais quand on a passé trois ans dans une licence qui ne nous intéresse pas, que la dépression a empêché la réorientation au même titre que certain.e.s profs, il est malheureusement courant de trouver des cas similaires au mien. Les études sont parfois un fléau, jusqu’à ce que l’on accède à celles que l’on souhaitait réellement.

Bref, demain ça sera ma dernière épreuve, et peut-être le chemin vers une L3… numéro trois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s