Emulation théorique

Cela faisait plusieurs mois que ma passion pour les jeux vidéos s’était portée sur émulateur, ce qui me permettait de (re)jouer à des jeux auxquels il m’était impossible ou presque de jouer.

Les premiers Pokémon, Mario, Zelda, mais encore Street Fighter par exemple, tout ces jeux qui rappellent que je vieillis, bordel. Pour y jouer donc, il fallait que je trouve un émulateur hébergeant les consoles et jeux que je cherchais. Je précise que cela se passait sur mon portable, sachant que mon ordi vieux comme le monde ne supportait aucun émulateur. J’avais trouvé mon bonheur avec l’un d’eux, Delta Emulator, qui m’a permis de jouer aux jeux susmentionnés (plus quelques jeux non-officiels créés par les fans).

Pour être sûr de pouvoir jouer aux jeux, il faut dire à la marque à la pomme que l’on fait confiance à l’entreprise développant l’émulateur (cette dernière variant en fonction du site à partir duquel vous l’avez téléchargé). Une fois cela fait, le plaisir est total. Mais vient (toujours ?) le moment où Apple oublie la confiance accordée et vous empêche d’accéder à l’émulateur. C’est ainsi que vous refaites la manipulation décrite en début de paragraphe, or, c’est impossible. C’est pour cela que j’ai dû maintes fois désinstaller puis réinstaller les émulateurs, et de profiter à fond des jeux avant que l’accès à l’application me soit interdit.

Puisqu’on parle des jeux, leur téléchargement peut se révéler être très casse-burnes/ovaires. Je vais reprendre l’exemple de Delta Emulator. Il permet de jouer à des jeux Game Boy Advance, Game Boy Color et Super NES. Mon dernier téléchargement en date était un jeu Mario où l’on incarne les deux fameux plombiers pour sauver la princesse. J’y ai joué pendant environ trois heures en tout, puis il me faut refaire confiance à l’entreprise bla-bla-bla. Mais hier, lorsque je cherche à installer Delta Emulator, pas moyen ! Il faut savoir que ces émulateurs sont des moyens détournés de jouer à des jeux rétros, indisponibles sur les AppStore et boutiques. C’est donc pour cela que certains sont simplement introuvables. J’ai donc utilisé la version antérieure – et moins performante -, GBA4iOS. Peu de différences avec celui dont j’ai parlé auparavant, mis à part que les jeux SNES ne sont pas disponibles.

Cependant, le jeu avec Mario et compagnie est sur GBA, je devrais donc pouvoir le télécharger sur l’émulateur en question. Mais noooon ! Lorsque son téléchargement est terminé, on me propose de l’ouvrir sur un autre émulateur que je possède, iNDS, qui lui permet de jouer à des jeux DS (sans le son, mais on s’y fait).

Bref, c’est aujourd’hui mon retour officiel à la 3DS, que je n’avais pas touchée depuis au moins 2 mois, en attendant peut-être que le problème ne se règle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s