Accès interdit

L’université est un lieu de savoir, celle de Nanterre se voulant en outre émancipatrice. De ce que l’on peut observer ces derniers temps, elle est plutôt totalement répressive.

Deux militants s’opposant aux différentes réformes visant les droits estudiantins (dont j’ai déjà parlé) se sont vus interdire d’accéder à la fac et d’y circuler. Juste pour avoir fait grève et par la même, défendre une cause qui leur tient à cœur.

La violence n’était en aucun cas de leur côté, de celui des bloqueurs.ses, mais de la présidence (là encore, inutile de tergiverser sur l’engagement de vigiles privés avec chiens et autres aberrations). Personne n’a été mis en danger par les actions de blocage, encore moins par les assemblées générales (à part peut-être la décence).

Il faut savoir que l’un des deux étudiants est en outre condamné pour le simple fait d’avoir participé à une AG, sans autre explication ni motif. Il est honteux mais surtout hypocrite d’interdire l’accès à l’université, quand on accusait les bloqueurs.ses de faire de même.

En nous et en leur souhaitant de cette manière une bonne année, monsieur le président, vous avez fait honte à Paris-Nanterre et nui – encore – à votre image.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s