Fatigue

Tu la connais celle-là hein ? Celle que tu sens à la lourdeur de tes paupières. A tes bâillements dignes du chant des sirènes baleines.

Elle est là, elle te fait des signes. Mais jamais tu ne dormiras. Même sous traitement pour mieux dormir, avec ce petit doute sur l’efficacité des somnifères que tu prends et l’envie soudaine d’en prendre une douzaine.

Alors tu te lèves, comme Eve (référence de vieux), et réfléchis au sens de la vie, ou alors t’écris. Bref tu trouves un moyen de t’épuiser, et le mien étant de rester devant un écran est le meilleur au monde, vraiment (fake news of course).

La nuit blanche ? Tu y penses oui. Puis tu te rappelles que bon, ton organisme est un peu fragile quand même, et que t’auras du coup une ou deux heures de sommeil dans les pattes, à tout casser. Heures qui n’auront servi à rien hein, prenons le pour dit.

Moi ? Je sais pas encore ce que je vais faire là. Publier cet article d’insomniaque, et sans doute penser au suivant. Mais surtout à la journée qui m’attend ❤️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s