Différent ?

Comme beaucoup, il aura réveillonné hier en attendant qu’un simple décompte lui donne l’impression que 2018 est derrière lui. L’alcool a coulé à flot, les corps ont bougé, se sont frôlés, ce qui devenait presque normal tant le bar était bondé.

Mais il observe les gens autour de lui. Et Léo se rend compte qu’on ne le regarde pas. Cela peut paraître triste, mais c’est un plaisir immense pour lui. Enfin, le temps d’un soir, il se sent normal. Oui, il est trisomique, et les gens ne se privent pas de le lui rappeler.

Vous le connaissez sans doute, ce regard malveillant qui touche une personne qui ne rentre pas dans le cadre soit par choix soit sans l’avoir voulu. Eh bien ce soir là, il aura dansé, chanté, et même discuté avec des gens – incroyable ! – avant de dire au revoir à une année qui aura marqué une confiance accrue en sa personne.

En rentrant, il a fait fi des regards. Peut-être n’y en a-t-il même pas eu, ou alors très vifs et gênés, comme souvent. Mais cette soirée fut magique, et a eu ce pouvoir de le rendre insensible à l’indifférence et au mépris. Il s’est senti aimé pour ce qu’il était, un jeune homme de 23 ans, et pas un trisomique. Il l’est, en effet, mais il est tellement plus que ça. Et maintenant, il l’a compris, et compte retenir la leçon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s