Confirmations

⚠️(Ce symbole se suffit à lui-même)⚠️

« Don’t ask, don’t tell, already know you fucked up and it’s cool with me », tels sont les mots qui résonnent dans les oreilles de Manuel, alors qu’il quitte le domicile d’un inconnu.

« You’re my stranger in the dark, I am lonely, lonely heart » auraient pu être les paroles lui venant en tête, mais il ne retient que celles-ci : « Boy if you’re gonna shoot me down, do it gently ».

En effet, après un moment d’une intensité à laquelle il n’était pas préparé, il a cette certitude : il est fait pour recevoir. Pas la peine d’en penser plus, il sait de quoi il retourne. Et ce soir, on lui aura bien donné.

On lui avait conseillé de prendre du poppers afin de ressentir plus fort, plus haut perché. Et ce fut le cas. Son partenaire a refusé, estimant que le sexe n’avait nul besoin d’artifices. Cependant, il est persuadé que cela lui aura permis d’être plus ouvert (et pas forcément d’esprit).

Fatigué, il reprend sa bagnole, puis sent ses paupières s’alourdir au bout d’une heure. Ce qui était loin d’être confirmé, c’était sa mort prématurée, après un crash sur la route, alors qu’il ne prêtait plus attention à ce qu’il avait devant lui.

Il ne pourra pas envoyer ce message de remerciement à celui qu’il aurait peut-être revu, qui sait.

Premier extrait ➡️ « don’t ask don’t tell » – Tove Lo

Deuxième extrait ➡️ « stranger » – Tove Lo

Troisième extrait ➡️ « My Gun » – Tove Lo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s