Virus en intérim

S’il y a bien un élément qui marque cet hiver, c’est ma propension à tomber malade. D’habitude, c’est le cas pendant deux à trois semaines d’affilée, mais en ce moment, c’est tous les deux ou trois jours.

Grippes, angines, rhumes, et autres joyeusetés. Autant dire que je passe de bons moments et suis assommé très souvent. Le pire dans cette histoire, c’est que jamais je n’ai autant bouffé de fruits et légumes. Donc quoi, je fais gaffe à ce que je mange mais ça suffit pas ? Les vitamines passent à travers mon organisme sans rester un minimum on dirait.

Un gros manque d’énergie, qui ne m’empêche pas non plus de vivre, n’abusons pas. Mais ça en devient pénible, tout comme cette période de Noël qui approche et est déjà partout dans les rues et les chaumières.

En outre, tomber malade souvent signifie – en tout cas pour moi – vouloir dormir plus. Et je suis déjà une marmotte assumée, pour qui dormir est un passe-temps adulé (avec la musique). La marmotte évolue donc en méga-marmotte et l’envie de rester cloîtré au lit augmente exponentiellement.

D’ailleurs, je vous laisse deviner d’où je vous écris. Eh non, depuis mon bureau ! Que je vais certes bientôt quitter pour mon lit.

Allez, bisous 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s