What kind of man?

Il l’aime, comme jamais il n’a aimé. Son copain aussi, l’aime. Mais mal. Très mal. Quand il est rouge de colère, c’est de bleus qu’il recouvre son amant.

Cinq ans que ça dure, et aucune volonté de le quitter, de fuir. Peut-être l’a-t-il eue un jour, en tout cas elle a aujourd’hui disparue. Il se demande même s’il ne commencerait pas à prendre goût à cette violence. Damien aura bien tenté de discuter, avec Jules, un soir apaisé, mais tout allait pour le mieux, selon l’agresseur. Pourquoi il le faisait ? Parce qu’il savait que Damien « aimait ça ».

Il aime tellement ça qu’il a commencé à se frapper lui-même, afin que son mec n’ait plus cette satisfaction de le faire souffrir, puisqu’il s’offre ce luxe.

Son corps est retrouvé inanimé par Jules. Ce dernier enrage, et martèle de coups de pieds le corps. Il ne savait pas qu’il ne faisait que tuer un cadavre. Mais ça l’a défoulé, de penser mettre fin aux jours de quelqu’un qui l’avait déjà fait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s