Après le Brésil… la fac de Nanterre ?

Il y a quelques heures, ici, je poussais un cri du cœur adressé aux Brésilien.ne.s, afin de les soutenir face à la menace Bolsonaro. Les échéances approchant, je suis de plus en plus avec eux, mentalement.

Mais l’extrême-droite n’est pas loin de moi, du tout. Nous avons trois syndicats principaux à Nanterre : UNEF (plusieurs tendances mais globalement de gauche), UNI (de droite, avec ici aussi sans doute des variantes selon les militant.e.s) et la FAGE (si vous aimez faire la fête). C’était sans compter sur l’apparition d’un nouveau… groupe dont je veux ici parler sans aucune volonté de leur faire une quelconque publicité.

En rentrant chez moi il y a cinq minutes, j’aperçois à côté de l’ascenseur que vous avez pu voir tout à l’heure une petite affiche (qui n’était pas présente lors de la prise de la photo de tout à l’heure). On y voit écrit le nom de ce groupe, l’Union des Etudiants Patriotes. J’ai hésité à prendre une photo pour prouver mes dires, mais encore une fois, je ne souhaite pas que soit vue une telle chose.

Je suis assez inquiet. Il y a quelques temps, une affaire avait fait grand bruit au sein de la résidence. Des tags pro-Hitler avaient été retrouvés sur certains murs et portes, ce qui avait suscité un très fort émoi. Et maintenant, on a un groupe d’extrême-droite qui se construit. Je préfère encore le BDE et ses soirées juste en face de chez moi jusqu’à trois heures du matin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s