Les yeux en face des trous

⚠️Histoire qui fait peur, même à son auteur qui devrait se calmer parce qu’il s’imagine ce qu’il va se passer quelques lignes plus bas, donc 🔞⚠️

Fred adore l’œil humain. C’est quelque chose qui l’a toujours fasciné.

Petit, il adorait perforer ceux de ses poupées et peluches avec les ciseaux qu’il utilisait en classe. Il rangeait ensuite dans les petits orifices de petites boules de papiers ou des billes, pour les yeux des peluches. Bien sûr, cela était caché à ses parents.

Une fois, il avait même rêvé qu’il tuait sa maîtresse en lui arrachant les yeux avec les doigts. Mais attendre à l’orée de la forêt, c’est mieux. Plus silencieux et entendre des bruits d’armes à feu n’est pas suspect. Joggeurs.ses, familles se promenant… Tout le monde y passe.

Avant de partir en écrasant les globes oculaires comme dans cette scène de Kill Bill : volume 2, il les regarde, avec amour, et peur presque voir son visage atrocement satisfait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s