Vouloir pouvoir. Pouvoir vouloir.

Elle rentre du travail, un peu fatiguée, beaucoup d’étudiant.e.s perdu.e.s administrativement à aider, mais elle peut compter sur son mari. Rien à faire en rentrant, juste l’embrasser, lui raconter sa journée pour retranscrire la tristesse qu’elle a pu lire sur certains visages, et le soulagement sur d’autres, après son intervention.

Marie aime sa vie. Depuis toute gosse, on lui a imposé ses choix, vestimentaires ou de carrière, mais l’indépendance, ça se gagne, à la force de ses poignets. Et elle en a à revendre. C’est une femme forte, libre, qui en veut. Les obstacles ? Un crochet du droit. Son mec ? Un bisou, parfois une claque quand il la saoule.

Bref, Marie, c’est une femme patronne, fière, qui réussit à jouer avec brio le rôle principal de sa vie. Mais qui sait que toutes les femmes n’ont pas cette chance. Parce que dominées, opprimées. Et elle leur dit : « Sororité ! ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s