Les insistants

Dans la vie, vous faites des rencontres. Elles peuvent perdurer, ou pas. Leur durée dépend parfois de vous, parfois de l’autre, mais toujours il y a un moment où un stop s’installe (même temporaire, dans les relations sérieuses, amicales ou amoureuses).

Mais lorsque l’on parle de « plans cul », cela paraît plus simple : vous vous voyez, parfois pour faire autre chose que satisfaire vos pulsions et basta. Mais ça ne durera pas. C’est écrit. Sauf qu’il a ceux (et celles, sûrement), qui s’accrochent. Malgré les signes, malgré les évidences. Quand c’est fini, c’est fini.

Ces personnes sachant que la relation ne sera qu’éphémère mais qui vous envoient H24 des messages, c’est énervant. Mais on peut y trouver – si on veut relativiser – un côté flatteur.

Bien entendu, je ne dis pas ici que l’individu est un objet de consommation que l’on peut jeter quand on le souhaite (même si en ce qui concerne justement les plans sans lendemain, il y a parfois un irrespect). Mais quand l’autre indique que le lien n’est plus, il faut le comprendre. Et ne pas s’accrocher vainement.

C’est un conseil que je donne, ayant moi-même tendance à m’attacher trop vite.

Allez, bisous ♥️

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s