Y aura-t-il bientôt autre chose que du morbide ici ?

Toi aussi tu te poses cette question ? Tu as remarqué la teneur souvent morose, sombre, voire glauque des textes publiés ces derniers temps ?

Que tu apprécies ou pas, tu peux remercier la vie, principale muse (que mon correcteur automatique écrit « Muse », c’est mignon) de ma plume. Celle-ci est peut-être plus en berne en ce moment oui. Peut-être doute-t-elle de ses capacités à retranscrire certains événements, tant ils la dépassent ?

Sans doute. Et le fait que je n’ose pas de prime abord dire que c’est moi qui suis peut-être en burn-out émotionnel (j’avais envie de la placer), c’est sans doute un signe de ma crainte de faire face à cette réalité.

Je sentais le jeu de faux-semblants revenir, ce fameux play pretend que Tove Lo m’a fait découvrir. Et il était impensable que je recommence à mimer la confiance en la suite de ma vie. Alors oui, j’ai sûrement eu besoin de transposer tout ça ici, en écrivant sur des personnages – donc des personnes n’existant pas – qui chacun à leur manière représentent une partie de moi (pas les meurtriers.ères psychopathes, quoique).

Sur ce, merci, bisous ❤️

P.S : si tu es observateur.trice, tu auras remarqué que je n’ai pas répondu à la question. S’il y a bien quelque chose que j’aime toujours autant, c’est le mystère 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s