Puisqu’on tient une bonne journée, continuons !

C’est l’esprit un peu morose mais comme toujours positif quand j’ai rendez-vous chez ma psychiatre (ou ma psychologue) que je me rends au centre médical.

Je m’annonce au secrétariat et qu’entends-je ? Je n’aurais pas rendez-vous aujourd’hui ? Oh que si, je me souviens même qu’il avait été décalé une heure plus tôt. Un peu gênée, la secrétaire m’explique qu’il y a eu méprise, et que je ne pourrais avoir d’autres rendez-vous avant le 11 septembre, prévu il y a quelques semaines déjà.

Elle me demande si je pourrai tenir au niveau du traitement, je lui réponds un peu blasé que le problème n’est pas tant l’ordonnance, mais la somme à dépenser pour obtenir le traitement. Pour être clair, je n’ai plus d’antidépresseurs et presque plus d’anxiolytiques, mais même si le montant à débourser est peu élevé grâce à la mutuelle, il le reste trop pour mon porte-monnaie…

Et moi qui comptait parler avec elle des tourments financiers, pour les relativiser, je n’ai plus qu’à ne plus y penser. Jusqu’à ce qu’ils me rattrapent. Et ça ne saurait tarder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s