L’amante

⚠️Histoire contant des scènes violentes⚠️

« Allez, on coupe ! Tralalalala… C’est dommage que ça ait pourri comme ça, je suis sûre que j’aurais pu en profiter encore un peu. Bon, combien de sacs poubelles ? Huit je pense. Allez, zou ! Et merci pour cette nuit, c’était génial ! »

Et c’est ainsi que Nadia se mit à jeter chaque partie du corps de Thomas, homme rencontré sur une application de rencontres réputée. La tête, les membres, le buste… Elle a même réservé un sac au pénis de son partenaire d’une nuit. Il faut dire qu’elle l’a apprécié, surtout sachant son partenaire menotté. C’est comme ça qu’elle procède Nadia. Elle chauffe le gars, le menotte (aucun ne résiste) et elle fait son affaire, jusqu’au bout. Bien sûr, elle n’oublie pas sa tronçonneuse, dont les nuisances sonores ne dérangent que peu les voisin.e.s, Nadia travaillant parfois le bois chez elle. Couverture parfaite.

Elle prend bien sûr soin de changer de tenue et de jeter avec le corps de l’amant en question l’ancienne, preuve de son désir… tranchant. C’est maintenant le moment de rentrer. Elle emprunte sa voiture, après avoir vérifié que tout était réglé.

La voici arrivée chez elle. Nadia embrasse son mari et ses enfants, va ranger ses affaires, et leur prépare le dîner. Ces derniers l’attendent avec impatience, n’ayant pas mangé de la journée. Le silence est pesant, mais la jeune femme le rompt en chantonnant pendant la préparation du repas : « A blade cuts in your braaain ».

La tâche accomplie, elle se rend compte que la table n’a pas été mise…

« Franchement les enfants, maman a travaillé dur aujourd’hui, vous auriez pu mettre le couvert. Bon, ça va pour cette fois. En plus vos pulls sont tachés, faut changer ça ! ». Et Nadia changea donc les hauts de ses enfants, tâchés de sang. Le sang de la veille, lorsqu’elle leur a tiré dessus pendant la nuit. Quant à son mari, c’est blafard qu’il lui apparaît, avec les traces de la corde avec laquelle Nadia l’a étranglé à mort, avant de tuer ses enfants.

« Voilà, vous êtes tous beaux maintenant. Bon appétit mes amours ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s