Des vies #4

Allongée nue dans son lit, Angèle interpelle son mari, avec un regard empli d’un ardent désir :

– Eh, chéri, tu viens ? On a pas fini…

– J’arrive, j’arrive, lui répond Victor, après avoir recraché une bouffée de sa gauloise, presque entièrement consumée.

En vérité, il ressaissait ce moment en boucle. Et il avait honte. Honte d’avoir un soir prétendu devoir quitter le travail très tard pour aller satisfaire ses envies auprès d’un homme gay, un peu plus jeune que lui (il a 30 ans), dans une boîte dite gay.

Il savait qu’il trompait sa femme, mais qu’est-ce qu’il aimait ça… Sentir la mince toison du torse de son partenaire d’un soir. Et c’est ce plaisir qui venait aujourd’hui encore le tourmenter, plus que le fait d’avoir été infidèle.

Jamais auparavant il n’avait ressenti d’attraction pour un individu de même sexe. D’ailleurs, s’il s’est rendu dans cette discothèque, c’est uniquement dans le but d’assouvir des fantasmes qu’il ne pouvait réaliser avec sa femme. Il est – malheureusement pour lui -, tombé sur un homme actif, mais n’a pas refusé de se faire prendre. Et il le referait bien, en plus… Mais alors, les femmes, c’était une couverture ? Il serait homo, lui ? Jamais.

Or, il a bien voulu garder le numéro du jeune homme, pour le revoir « pas que pour du sexe »…

– Bon, chéri je vais m’endormir là…

Ces mots sortent Victor de sa rêverie, et il s’exclame en direction de sa femme :

– Vas-y, endors-toi chérie, je suis fatigué…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s