Rester de marbre

Sous la pluie, attendre ce plan cul. Mater, un peu, pour passer le temps. Se dire « Tiens, et si j’appelais ? ». Numéro non attribué. Insultes et noms d’oiseaux.

Mais je ne me laisse pas faire, et passe quand même une partie de la soirée au bar, lieu de rendez-vous. Je vois, croise des regards, et reçoit un message d’un gars (lui, il veut sûrement me voir). Et j’avais vu juste. Alors je lance des regards à certains jeunes hommes dansant, et me dit que je reviendrai demain, de toute façon. Et en attendant, savourer cette non-défaite avec délice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s