Vous aimez quand j’ai le cafard en fait !

J’ai des chiffres hein ! Étonnamment, quand une mauvaise nouvelle me tombe sur le bec, et que j’en parle ici pour partager cette douleur, eh bien les diagrammes en bâtons deviennent plus longs (c’est excitant marrant de les voir grandir d’un coup comme ça…).

Et c’est vérifié à chaque fois ! Je parle des partiels, d’un coup de mou quelconque… Bam, ça grossit (l’audience hein). En fait, vous êtes des Banshitrouye – ouais je ramène ça à Pokémon, faut bien trouver un aspect positif à cet article, HEIN -, qui se « délecte de la souffrance de ses proies en chantonnant gaiement » (venez plus me dire que Pokémon c’est pour les gosses, j’aimerais vous y voir tiens).

BREF, bien entendu, tout ceci n’était que second degré et allégresse (ou allez Croatie… blague doublement douloureuse pour les Croates, sorry). Et un Banshitrouye, c’est…

Ça ! 🎃

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s