Deux jours qui resteront écrits dans mon histoire

Deux jours, deux étoiles que l’on a fêtées. Bon, je vais commencer cet article par les points noirs observés pendant ce Mondial, et pas des moindres.

Dès les premiers jours, un couple de supporters homosexuels passés à tabac, ce qui fait que je ne peux réagir quand j’entends sur TF1 le soir de la grande victoire parler d’un accueil « chaleureux » des Russes. Je passe vite sur les gros plans sur les poitrines de supportrices, n’étant pas l’apanage d’un Mondial, mais à bannir. Je terminerai par l’attitude de certains joueurs, l’un faisant un bisou sur la joue d’une journaliste, un autre prenant à partie – à tort – une présentatrice et se trouvant l’air un peu con après s’être rendu compte qu’il s’était trompé et cette dernière étant qualifié de « jolie » par un autre joueur.

J’aurais aimé que ce paragraphe n’ait pas à être écrit, mais bon, on peut pas tout avoir. Je vais maintenant parler du soir de la victoire et de cette journée de retour de notre équipe, très attendue. Beaucoup attendue. Le 15 juillet, a Saint-Germain-des-Prés, avec un ami, nous les avons vus gagner, ces Bleus. L’ambiance se faisait ressentir dans le quartier à partir des dix secondes ayant suivi le coup de sifflet final. Nous avons festoyé avec la foule, pendant je ne sais plus combien de temps – peut-être 1h30 – avant de nous repaître et de nous quitter. Mais la fête n’était pas finie, sur les Champs-Elysées peut-être, mais pas sur les Grands Boulevards. Après un plan cul ennuyeux à souhait, je décide de le laisser et de m’amuser avec les supporters, et ce même dans le RER avec deux supportrices pour rentrer.

Cet après-midi fut particulier. Déjà parce que je n’ai pas assisté à la parade des Bleus avec les amis que je devais voir initialement (ce que je pressentais vu l’ampleur de l’événement). Ensuite parce que l’arrivée de l’équipe était prévue pour 17h30, et qu’on les a aperçus un peu avant 19h30. Et je dis bien aperçus. Je m’attendais à ce qu’ils s’arrêtent un minimum, mais non. Je sais qu’ils devaient être reçus par Jupiter à l’Elysée, mais ce fut une petite déception. Néanmoins, l’ambiance pendant ces plus de 3 heures d’attente était très bon enfant, festive, avec des chants sans arrêt ou presque, des bousculades etc.

C’est fatigué que je vous écris ce soir, mais des étoiles plein les yeux, j’ai envie de dire une dans chaque œil ⭐️⭐️🇫🇷

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s