Décompression

« Fête, alcool, sexe ». Ah j’oubliais « rire » aussi (sinon ça faisait trop titre de reportage M6). Ce sont les quatre éléments dont j’ai besoin et ai bénéficié ces derniers jours, en plein tourment locatif.

Ces moments où je m’abandonne totalement, oublie tout, sauf le moment présent, que je chéris et qui me transporte parfois très loin. Le retour à la « réalité » n’est pas si cruel, me sachant entouré et prêt à me marrer encore, encore et encore.

Trois jours de suite que je plane, rêve, et m’envole de ce monde à tire-d’aile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s