Fatigué de cette haine

Elle m’épuise, mais il y en a qu’elle tue. Il y a quelques mois, un couple d’hommes a été violemment pris à partie par une femme à la caisse d’un supermarché à Rueil-Malmaison, devant sa nièce qui tentait de la calmer, qui a proféré à leur égard des propos immondes.

Premier constat qui m’avait remonté : l’inaction des témoins, mais plus encore des responsables du magasin, qui au mieux ont dit au couple de ne pas faire de vagues (tiens donc), au pire ont ri de la situation.

Les deux hommes ont déposé plainte, la femme a été reconnue coupable du délit à caractère homophobe, qui a été retenu, et condamnée à quatre mois de prison avec sursis. Mais si seulement cette histoire pouvait s’arrêter là.

La mort de l’un des deux hommes a été apprise ce matin. D’après son compagnon, la haine profonde qu’il avait subie ce jour-là ne le quittait pas. Et elle a fini par le tuer, malgré ses tentatives de la faire disparaître.

J’adresse à la famille de la victime, son compagnon et ses proches les condoléances. Et lutterai pour que jamais la haine ne l’emporte. Cela passe par exemple en réagissant, tout simplement, à ce genre d’agression. Simple, basique, mais ça peut sauver des vies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s