« Friday song number twelve »

« I’ve exposed your lies baby/The underneath’s no big surprise/Now it’s time for changing/And cleansing everything/To forget your love

My plug in baby/Crucifies me enemies/When I’m tired of giving, whoa/My plug in baby/In unbroken virgin realities/Is tired of living, oooh!

Don’t confuse/Baby you’re gonna lose/Your own game/Change me/Replace the envying/To forget your love

My plug in baby/Crucifies my enemies/When I’m tired of giving, whoa/My plug in baby/In unbroken virgin realities/Is tired of living, oooh!

And I’ve seen your loving/Mine is gone/And I’ve been in trouble/Wooaahhhh!

« Plug In Baby » – Muse

Chanson aux interprétations multiples – l’affection ressentie pour un objet sans âme, ici la guitare de Bellamy, un amour dont il faut se débarasser etc -, il n’en reste pas moins que ce morceau est l’un des plus populaires du groupe, et aurait été, selon des rumeurs, enregistré sous l’emprise de champignons hallucinogènes.

C’est pourquoi actuellement, un certain nombre de fans ironisent en exprimant le souhait que le groupe se remette à consommer ces substances, afin de produire à nouveau des sons de la qualité de PIB.

 

Une réflexion au sujet de « « Friday song number twelve » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s