Tinder et éthique personnelle

Vous le savez, je suis de retour sur la planète tinderienne depuis quelques semaines et il est un constat que je me dois de faire : j’ai évolué. Non, pas comme un Pokémon (j’aimerais bien pour de vrai), mais dans un autre sens. Explications.

Il est de notoriété publique que Tinder est une application destinée aux rencontres rapides, qui peuvent néanmoins se concrétiser (dans de rares cas). Bref, c’est justement pour que ma main droite puisse prendre un peu de RTT que je m’y suis remis. Autre chose sur cette appli, et les rencontres en général : c’est le physique qui prime. Certain.e.s en jouent et font des filtres Snapchat leur arme fatale. D’autres ne mettent pas de photos ou montrent leurs torses (bizarrement tous musclés). Et on en vient à la beauté.

Il est déjà bon de préciser qu’elle est une construction sociale, qu’être belle ou beau dans une culture ne signifie pas la même chose et n’engage pas les mêmes normes dans une autre. Bref, il est déjà arrivé qu’on dise de moi que je suis un « esthète », qui aime le beau dans l’abstrait ou le réel (c’était pendant une discussion passionnante avec un trentenaire, sur un site). Et le réel ici, c’est les mecs.

Or, et c’est là tout l’enjeu de ce billet, auparavant, si beau était selon moi le faciès qui se présentait, alors je glissais vers la droite, je swipais comme on dit, afin de montrer mon intérêt pour le physique de la personne. Cependant, désormais, il est une considération que je ne prenais pas la peine de faire. Si l’individu, de par son activité professionnelle ou ce qu’il peut écrire (je consulte davantage les profils qu’avant), respire l’antagonisme avec mes idéaux, alors c’est « nope ». Les exemples les plus marquants sont ces gars qui bossent – ou du moins disent bosser – chez Canal+, donc pour un certain Bolloré. Et ça, même si le gars déclenche l’alerte rouge testostérone en moi, c’est non.

Oui, même si c’est juste pour passer un instant plus ou moins intense, je me refuse à l’envisager, au cas où la discussion le précédant se révèle se dérouler avec un type qui ne correspond pas à mon éthique. Et encore moins s’il sait pas écrire. Là, c’est mort de chez mort.

Bref, la bise 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s