« Friday song number ten »

Nothing but a dirty mind/Player burning bridges where she goes/Looking like the free card kind but no one standing ’round/They want him close

Ooh, why ?/Ooh, why?/White noise in my head, ego/Ooh, why?/Ooh, why?/Judge a babe who dance, alone

I know what people say about you/They say the same about me/I don’t care if it’s all true/I want you hanging with me…

I want you, I want you hanging with me/I want you, I want you hanging with me

Rumors are their only friend/Spread that shit around’s what turns them on/I can see all eyes expand/Oh they can’t believe I take you home

Ooh, why?/Ooh, why?/White noise in my head, ego/Ooh, why?/Ooh, why?/Judge a babe who dance, alone

I know what people say about you/They say the same about me/I don’t care if it’s all true/I want you hanging with me…

I want you (I want you), I want you hanging with me (I want you!)/I want you, I want you hanging with me

Perfect imperfections with mistakes and unlearned lessons/Yeah you give me wood/Give me lady wood/Dirty on the inside/Damage goods with nothing but pride/Yeah you give me wood/Give me lady wood

I know what people say about you/They say the same about me/I want you!

I know what people say about you/They say the same (oh!)/I don’t care if it’s all true/I want you hanging with me (hanging with me)

(Oh) I want you, I want you hanging with me/I don’t care if it’s all true/I want you/I want you hanging with me

« Lady Wood » – Tove Lo

Sûrement la chanson avec le potentiel de séduction le plus élevé de l’album du même nom. Vous êtes en soirée, profitez de l’ambiance et tombez sur LA personne, celle un peu à l’écart. Alors vous n’écoutez pas votre égo, qui vous invite à juger cette personne, et foncez. Après tout, vous êtes comme elle ou lui, en dehors des cases, et c’est ce qui vous attire chez cet être.

Sur un plan plus personnel, cette chanson m’a fait prendre conscience qu’on pouvait avoir un passé chargé tout en restant fier de la personne que l’on est, qu’il est possible de s’aimer malgré tout. Et c’est ce qui vous rend appréciable. Alors, aimez-vous les uns les autres, oui, mais aimez vous vous d’abord 😁

 

2 réflexions au sujet de « « Friday song number ten » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s