Trump et Macron, histoire d’une affection inquiétante

Il est dur d’être passé à côté : le président français est en visite aux Etats-Unis afin de rencontrer son homologue américain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux là ont l’air de bien s’entendre.

Poignées de mains bien viriles, Trump qui tient Macron par la main comme un gosse, lui enlève les pellicules sur son costume… ça c’est les gestes. Les paroles n’en sont pas moins amusantes (même les canards à côté desquels je me situe actuellement ont l’air de se marrer, et non, je ne suis pas sous drogue, juste au soleil dans un parc, bref).

Entendre Macron parler des valeurs communes des deux pays en citant « les droits des femmes » et la lutte contre « les inégalités créées par la mondialisation », avouez que c’est cocasse. Son copain aime « attraper les femmes par la chatte » (sic) et estime que quand on a du pouvoir, on peut toutes les avoir. Parler de « droits des femmes » comme valeur dans le pays de Weinstein, c’est du registre de l’absurde. Pareil quand on dit vouloir lutter contre les effets pervers de la mondialisation alors que l’on est un président représentant parfaitement le néo-libéralisme.

Bref, l’amour entre deux hommes, d’habitude je trouve ça beau. Là, ça me fait flipper. Macron va finir par demander à Trump de balancer aux grévistes et bloqueurs.ses la bombe nucléaire à ce rythme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s