Quand ton corps refuse les manifs

Volonté de fer et santé… en sucre. C’est un peu le résumé de la situation actuelle, en ce qui concerne mes derniers jours de mobilisation. Alors certes, je publie des billets ici, je fais des directs sur Facebook, je relaie sur ce même réseau social les infos qui circulent (manifestations, assemblées générales, interventions de CRS…), mais physiquement, cet engagement a du mal à tenir, ces deux derniers jours notamment.

Hier, ayant dormi toute la journée (et m’étant endormi vers 21h la veille), je n’ai pu assister ni à l’AG du matin à Nanterre, ni à celle de La Sorbonne, à laquelle de toute façon personne n’a pu accéder, la présence en nombre de CRS en empêchant la tenue (CRS qui sont par ailleurs intervenus dans la soirée d’hier à Tolbiac et La Sorbonne).

Révolté par ces deux nouvelles interventions policières, j’étais fort déterminé à participer à la manifestation rassemblant étudiant.e.s et cheminot.e.s à 13h30 partant de Tolbiac. J’en ai parlé durant mon direct d’hier soir, en invitant celles et ceux qui me regarderaient à s’y rendre. Mais je n’ai personnellement pu tenir. J’espère qu’elle se passe bien, et envoie tout mon soutien aux camarades, le poing affaibli, mais toujours levé ✊🏻

Alors du repos il me faudra, lundi prochain marquant la première semaine d’occupation de ma fac, pour retrouver à nouveau la niaque, cette envie de gueuler en AG et dans la rue, afin d’exiger enfin que nous, peuple opprimé, soyons entendus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s