Une vie faite de rêves (8)

Rêve numéro huit : La fin du féminisme…

Et de toutes les autres formes de mouvements de lutte. Qu’on n’ait plus besoin de militer pour que des individus aient le simple droit de vivre. Qu’elles et ils puissent jouir de droit similaires.

Plus besoin d’organiser des marches, des minutes de silence en hommage à ces gens harcelés voire tués parce que soi-disant « toxique », homos, bis, trans, noirs, arabes, juifs, asiatiques et j’en passe.

Je lutte pour ne plus avoir à lutter. Et c’est le plus beau des combats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s