Le viol au Japon

Au Japon, seulement 3% des femmes osent porter plainte et pire, 1/3 de ces plaintes aboutissent à un procès, ce qui ne signifie pas forcément condamnation pour l’accusé.

Le viol reste un véritable tabou dans ce pays, et les décisions politiques se font attendre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s