Journée mondiale de la visibilité trans

Eh oui, on a malheureusement besoin de ce genre de journée pour alerter sur la situation des transgenres dans le monde…

En France, les personnes trans ne sont que très peu considérées et quand on en parle, c’est souvent pour rapporter des faits de violence à leur égard. Dernièrement, et j’en ai déjà parlé, une « brigade anti trav' » sévit dans le 17ème arrondissement de Paris. Hier, quatre de leurs membres ont été interpellés et la police et des passant.e.s se sont mobilisés pour protéger les personnes visées. Etre trans en France, c’est faire face à des situations difficiles au quotidien, notamment avec le problème du sexe de naissance et celui que l’individu revendique. Il est très difficile d’obtenir le changement de sexe sur ses papiers, et par exemple, pour aller voter, le prénom de naissance est utilisé alors que la personne peut avoir terminé la phase de transition, ce qui la fait souffrir.

En effet, rappeler à un.e transgenre la personne qu’elle/il a été avant le changement de sexe est très blessant mentalement, car elle/il a été prisonnier.ière du corps de quelqu’un qu’elle/il n’était pas.

En ce 31 mars, n’oublions pas les transgenres, qui ne sont ni « mi-hommes/mi-femmes » ni des travestis. N’oublions pas qu’elles/ils sont parfois tué.e.s parce que trans, notamment aux Etats-Unis, mais partout dans le monde, être trans est un danger permanent. Alors pensons à eux, soutenons-les.

Drapeau de la communauté trans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s