Devenir écrivain

Ça me taraude, je dois vous l’avouer. Bien entendu, pas tout de suite, mais publier le récit de cette vie emplie d’émotions, de remous, de moments de profond désarroi, puis cet espoir qui renaît, disparaît pour mieux revenir…

Je sais que je l’ai écrit ici, et c’est quelque chose qui me tenait à cœur et dont je suis très fier. Mais peut-être le publier extirpera encore mieux cette rancoeur qui existe, qui erre, que je sens. On me l’a déjà souhaité, de devenir écrivain, et c’est assez, non, trop flatteur.

J’essaie de faire de mon mieux pour faire ressortir les émotions ressenties lors des évènements passés, et celles qui m’assaillent pendant l’écriture. J’aime écrire le vrai, le vécu, montrer les cicatrices, surtout quand elles sont invisibles à l’œil nu. Mais la fiction n’est pas à jeter non plus.

Dans l’article précédent, je vous parlais d’un auteur, il faut savoir que c’est lui qui en très grande partie m’a donné envie de tout déballer ici. Je lui en ai fait part, ça lui a fait très plaisir. Et dans les prochains jours, il s’apprête à publier son livre autobiographique. Et comme moi, si je me lance dans l’aventure et le monde littéraire, il ne veut en tirer aucun profit, ni remerciement. Pour le profit, je suis en total accord avec lui. Pour les remerciements, ils ne sont pas nécessaires, mais si mes écrits aident voire sauvent des vies, alors m’exprimer sans fard aura été une expérience parfois douloureuse, mais aux bénéfices sans nul autre pareil.

Je vous embrasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s