On « fête » les violences policières

Oh mais… quel hasard ! Aujourd’hui, c’est une journée spéciale puisqu’on lutte contre les violences policières, et c’est jour de manifestation. L’origine de cette journée n’est cependant pas connue, on suppute qu’elle est à l’initiative de mouvements libertaires.

Bon, je sais, il n’y a pas qu’en manifestant que l’on risque d’être agressé par un policier. L’affaire Théo, je suis sûr que ça vous rappelle quelque chose. Généralement, on cherche à excuser ces violences : « Oh mais ils sont fatigués », « Les gens l’ont cherché » ou bien « Quoi ? Une matraque enfoncée dans un anus jusqu’à 10 centimètres de profondeur, un viol ? Mais non, c’est un accident ! »

On ne peut parler violences policières sans penser à nos voisins américains, notamment africains-américains (apparemment faut pas dire « afro »). Il est drôle d’observer comme on parle toujours de « bavures » policières, comme si laisser mourir d’asphyxie un homme à terre pouvait être qualifié de simple « bavure »… Et le plus dramatique, c’est bien évidemment les relaxes, quand bien même des vidéos prouvent la culpabilité des forces de l’ordre.

Bref, vous voulez pas qu’on se fasse tous un câlin ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s