Les entretiens sociologiques

Je vous parlais sociologie il y a quelques jours, c’est reparti pour un tour !

En effet, j’ai aujourd’hui un rendez-vous pour m’entretenir avec celle qu’on appelle une « enquêtée » en sociologie (ou « interviewée », ça fait plus vendeur). Nous allons ensemble, de par mes questions, traiter du sujet du féminisme et de la sexualité, et notamment comment cette dernière est devenu objet ou pas de revendication féministe.

Je vous avoue que je suis pas hyper serein, parce que je dois adopter la posture du chercheur, donc « supérieure » à celle de l’enquêtée. Mais cette personne sera la clé de voûte de la réussite de l’entretien, tout comme la pertinence de mes questions, car ses réponses m’aideront à établir des hypothèses ou à reconsidérer totalement la direction dans laquelle ma problématique se dirigeait.

Mais ça me passionne. Ecouter les individus raconter avec leurs propres mots leurs trajectoires, leurs idéologies, leurs moments de colère, joie ou tristesse, mais ça n’est pas du voyeurisme, car on en fait quelque chose. Et puis ça n’est pas du « bio data » comme on a pu me le reprocher. En bref, je flippe de le rater mais pour me rassurer, notre prof nous dit que le premier entretien est très souvent raté et nous force à changer notre angle d’approche. Et puis ça ne pourra être qu’une expérience sociologique intéressante, que je la considère comme ratée ou pas.Sur ce, des bisous, et je vous dirai comment ça s’est déroulé 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s