De la victoire au shifumi

C’est avec un mal de crâne ténu mais tenace que je vais vous conter cette soirée que j’ai trouvée particulière, à plusieurs égards.

Elle débuta plutôt normalement, petit verre entre potes, terrasse chauffante, et voisins de table qui tapent la discute, avec qui on rigole bien (Benjamin André on t’oublie pas). Puis l’attraction principale du bar, le « Social Bar » qui porte plutôt bien son nom, arriva. Et d’après ce que j’ai compris, là-bas, le vendredi, c’est shifumi (ou pierre-feuille-ciseaux).

Etait en effet organisé un tournoi de cette discipline uniquement basée sur la chance (même si le regard peut jouer, merci aux conseils avisés de Benjamin André). Et de la chance, au jeu j’en ai rarement (en amour non plus, c’est vraiment pas de bol pour le coup). Bref, pour faire simple, chacun devait jouer 2 manches avec la personne à côté de lui, qu’il ne connaissait pas. Le ou la gagnant.e devait ensuite poursuivre sa route de winner tandis que le ou la perdant.e devait encourager son ex-adversaire.

Ma première manche commença avec une charmante demoiselle, que j’ai battue à plate couture. Elle m’a donc encouragé pour la deuxième manche, que j’ai gagnée. Et je les ai toutes gagnées. Ce qui signifie finale. Grimper sur le ring. Etre regardé, encouragé aussi certes, mais scruté par beaucoup de monde. L’ambiance du bar prêtait au jeu, j’étais donc encore plus à l’aise que je ne l’aurais été dans un contexte moins « social ».

Le stress monte, première manche : le duel de regards, dont je n’ai pas trop compris le but mais je pense l’avoir gagné. Deuxième manche : réflexion, puis vient le moment de lever son bras droit (évidemment j’ai levé le gauche, la fatigue hein, évidemment)… Ready ? Fight !

Trois manches intenses, et j’ai infligé une cuisante défaite à mon adversaire, que j’ai néanmoins félicitée à la fin, fair-play oblige. Et LA récompense : 3 coupes de champagne gratuites. Il se trouve que j’étais accompagné de trois personnes : Gaétan, que vous connaissez de nom, et deux amis à lui, que j’avais déjà vus mais sans plus (j’espère d’ailleurs que des soirées en leur compagnie seront organisées ultérieurement). J’avais donc déjà prévu de leur offrir ces trois coupes, non pas que je n’aime point le champagne, juste par générosité. Mais Adam (celui que j’appelais « Benjamin André » suite à une discussion avec un gars au début de la soirée) a usé de ses talents de tchatcheur pour nous obtenir une quatrième coupe, après tout on la méritait, c’était une sacrée victoire à 3-0.

Mais si je vous fait tout un article sur ce moment des plus agréables, c’est parce que cette soirée a confirmé le fait que je vais bien, que je ne suis plus ce mec qui ne dit rien et attend que la soirée passe. La confiance vient à moi, jamais je ne serais monté sur « scène », même si c’était le jeu, ou alors je l’aurais fait à contrecœur. Or là, à ce moment précis, j’en avais envie, royalement. Galvanisé sans doute par les victoires et les coupes de champagne que je voulais offrir à mes trois compères (dont Julia faisait partie, vous avez les trois noms), j’y suis allé, et contrairement à ce que j’ai pu dire à l’organisateur du jeu, ce n’est pas l’alcool qui faisait que j’avais l’air disons, très euphorique lors de mes victoires. C’est juste l’affirmation de la personne que je suis, longtemps mise au plus bas et qui apprend à aimer la vie, mais aussi les encouragements de l’ami Gaétan, qui a sans doute remarqué ce changement.

Je vous embrasse, et vous aurez droit à un autre article sur la suite de cette soirée, qui fut riche en discussions.

À très vite 😘

Une réflexion au sujet de « De la victoire au shifumi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s