Le “syndrome des vacances”

« This is the last time is abaaaaaandon you, and this is the last time I forgeeeeeeet you. I wish I could… »

« Stockholm Syndrome » – Muse

(Vous aurez droit au lien du clip de cette merveille musicale en fin d’article)

Alors toi, petit « syndrome des vacances », qui fait que je ne peux passer de congés sans être malade pendant tout ou partie de ce moment de repos, vas te faire cuire un œuf (mais rate le et vomis après)

Que ce soit celles de la Toussaint, de fêtes, de Pâques ou celles d’été, chacune a droit à son petit plaisir grippal par exemple (c’est l’actuel), mais il peut s’agir d’une autre épidémie qui serait venue m’envahir.

Pour le coup, les vacances remplissent leur rôle, se reposer. Mais là c’est rester au pieu et prendre 60 ans d’un coup en ayant mal au moindre mouvement de l’auriculaire (oui parfois je bouge mon auriculaire, c’est une passion comme une autre, pas de jugement je vous prie).

Bref, je vais profiter de ce week-end pour faire ce que je fais depuis mercredi : me doper au paracétamol.

Des bisous de loin ❤️

Comme promis, « Stockholm Syndrome »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s