Extrait de tourments (2)

A Nanterre, le 18 octobre 2017

« L’artichaut »

L’artichaut n’est pas un bon légume, Mais c’est à lui que je dédie ma plume. Car oui, pour mon plus grand malheur, Son centre est semblable à mon cœur

Qu’il soit blond, brun ou châtain, Petit, grand ou même nain, Tant qu’il est homme cultivé et sain, Je veux dire de lui « C’est le mien ».

Que ce serait beau si c’était si simple, Si la vie était chose humble. Or, cela est bien plus ardu, Voilà pourquoi me voici perdu.

Alors toi un jour, si tu me lis, Sache que tu hantes mon esprit. Je ne sais pas encore qui tu es, Mais pour mon cœur tu seras parfait.

Fairy Psycho

Tourment précédent

Tourment suivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s