Mood

« Can’t go home alone again, need someone to numb the pain… ». Alors que ces paroles résonnent dans ma tête (Tove je t’aime), que mes yeux sont humides de fatigue, que je baille toutes les deux minutes (étant donné que j’ai du dormir 14h), je les vois, à travers les barreaux de mon lit, par la fenêtre.

Ils sont trois, et la neige est leur terrain de jeu. Qui lancera la boule le plus loin ? Qui s’en prendra le plus en pleine poire ? La nuit tombe peu à peu sur le campus, et je sombre aujourd’hui peu à peu dans l’ennui.

Même la plus entraînante des musiques (« I’m sweat from head to toe, I’m wet through all my clothes », disco tits – Tove Lo) n’arrive pas à me sortir de la torpeur. Ni même le fait de savoir que dans 6 jours sortira le nouveau single de Muse.

Mais demain est un nouveau jour. Alors, à demain ❤️

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s