Amis et bouffe, un socle solide

Ouais, un simple repas avec un très bon ami m’inspire un article. Mais c’est que j’ai réfléchi pendant ce repas (et que je parlais sans cesse, aussi), faut pas croire.

Et j’ai réalisé que retrouver un ami pour se remplir la panse est un plaisir simple, mais qui fait tellement de bien. « Putain tu deviens cucul ! ». Peut-être un peu ce soir oui.

Et quand je me revois, il y a quelques mois, sans appétit et avec l’envie de ne voir personne (mais surtout que personne ne me voie dans l’état dans lequel j’étais), je me dis que retrouver ces choses là, appétit et amis, ne sont qu’un signe positif de la remontée de pente, la petite lueur dans l’obscurité, l’échelle que je commence à grimper pour sortir de ce puits sans fond.

Alors, merci à la bouffe et merci aux amis, que je chéris grandement ❤️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s