La peur de devenir un porc

Dans ce qu’on appelle couramment ma « famille », les hommes n’étaient pas ce qu’on peut appeler des gens bien. Tout du moins en ce qui concerne leur comportement envers les femmes.

Du côté paternel, c’était chaque genre de son côté à table, humour « potache » (comprendre hyper sexiste), bref, ce qu’on pourrait s’imaginer en pensant famille paysanne depuis des siècles, ce qui est en outre véridique.

Du côté maternel, là faut se préparer. Incestes, viols, le modèle masculin se prenait un sacré coup de savate dans la tronche. J’ai très tôt appris ce qu’étaient le viol et l’inceste, et en observant que mes ascendants maternels étaient plutôt doués en la matière, mon esprit se posait une question, parmi tant d’autres : « Vais-je devenir comme eux ? C’est héréditaire d’être un monstre qui abuse des femmes ? » (ouais j’avais des pensées hyper normales pour un gamin de primaire).Bon, je vous avoue que le fait de ne pas être attiré sentimentalement ni sexuellement par les femmes réduit drastiquement ce risque. Et aujourd’hui, je suis un fervent défenseur des droits et de l’intégrité des femmes, très probablement car j’ai été socialisé dans un milieu où elles étaient traitées comme de la merde, disons-le clairement. Et j’ai honte de descendre d’individus tels que ces hommes, vraiment. Et à tous ces types qui frappent, insultent, tabassent, rabaissent, humilient, tuent leur conjoint ou ex-conjointe, j’ai envie de demander…

« What kind of man loves like this, what kind of man ? »

Florence + The Machine, « What Kind Of Man »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s