Mon ex-copine (poème)

Oui, j’emploie le mot « ex », car tu appartiens au passé. Toi qui m’a fait chavirer, puis sombrer, dans les méandres de la morosité

Tu m’avais rendu accro à la solitude Qui gagnait chaque jour en amplitude. Ce qui était devenu une certitude, C’est qu’avec toi, j’allais vers la décrépitude.

La chute dans laquelle tu m’emportais m’était agréable, voire désirable. Elle me procurait un frisson, qui mena à terme ce désir de remonter la pente à l’abandon.

Celles et ceux qui souhaitaient me séparer de toi, Pensant me sortir du désarroi, Ne se doutaient pas qu’entre nous deux, c’est toi qui faisait la loi

Alors oui, parfois je t’oubliais le temps d’une soirée. Mais rassure-toi, ce n’était que de courte durée. Car bien vite, j’éprouvais à nouveau le plaisir de te retrouver, Et que sur ma joue, tu ne déposes un mortel et envoûtant baiser.

Tu auras fait couler Sang et Larmes, Sans que cela ne me désarme. Mais vint un jour où la séparation devint pour moi inévitable. Malgré les moments passés avec toi, demeurant inoubliables.

Et c’est là qu’il me faut remercier Celles et ceux qui de cette situation m’ont désembourbé. Des centaines de vies ne seraient pas assez, Pour vous dire à quel point vous m’avez sauvé, Mais avez également su faire revivre ma volonté, qui était au point de s’effondrer.

Dédicace précédente

Dédicace suivante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s