Il fallait bien que ça arrive

Nous sommes vendredi, dans l’après-midi et je décide d’aller courir. J’avais donc prévu de me rendre à la laverie de la résidence pour laver ma tenue de sport, parmi d’autres vêtements. J’aperçois alors une culotte, sûrement oubliée par sa/son propriétaire (chacun a le droit de porter ce qu’il veut après tout). Je poste donc un message, un peu léger et qui change du « Y a une culotte dans la laverie du C/D ». J’écris donc « ALERTE A LA CULOTTE ROUGE DANS LA LAVERIE C/D (très jolie par ailleurs la culotte Minnie) ». Cela fait réagir, rire notamment, mais des réactions de colère apparaissent. « Peut-être sont-elles dues au fait que j’avais indiqué, dans le direct que j’avais fait pour attirer l’attention du/de la propriétaire plus facilement, que si la personne ne venait pas récupérer son bien, je le lui volerai ».

Bien entendu, cela était encore à caractère humoristique, la loufoquerie étant un art que j’apprécie (que je sais manier ça je vous laisse en juger). Puis plus rien. Jusqu’à ce qu’arrive un commentaire plus tard dans la soirée, que j’ai oublié, mais qui en gros me reprochait « d’abuser » ou alors « de le faire exprès peut-être ». Je n’ai STRICTEMENT rien compris au message, mais c’était sans compter sur les événements qui ont suivi. Je mange paisiblement et grassement (j’avais bien mérité ce tacos et ce budget après les efforts énormes que j’ai fait dans les transports, qui étaient alors en état de catastrophe). Bref, le repas fini, je constate que d’autres messages arrivent.

Et c’est le drame (à prendre au second degré bien sûr, même si ça m’aura blessé). De nombreux commentaires viennent suivre celui dont je vous parlais, pour critiquer virulemment au choix : mon blog (j’avais partagé un article sur le groupe une fois, voire deux), ma chaîne YouTube (j’avais alors partagé ma vidéo sur les partiels, les résidents étant concernés, je m’étais dis que ça pourrait leur plaire), et le fait que je fasse ma « star » en partageant mon contenu et faisant parfois des directs en lien avec la résidence sur ce groupe ma foi bien sympathique.

Et c’est là que le constat que « [j’allais] m’en prendre plein la gueule » (en m’exprimant publiquement ici ou ailleurs) fut vérifié, j’en remercie d’ailleurs l’émetteur. Mais dans ce cas, c’est arrivé d’un coup et sans que je ne comprenne la raison de cet « acharnement » (le terme n’est pas de moi). Car je n’ai attaqué personne, ni abordé quelque sujet tabou que ce soit, dans ce que j’ai partagé (j’ose imaginer les réactions si j’avais partagé ma vidéo sur les abus sexuels à l’Eglise, ce que je n’ai pas fait vu que je sentais bien le danger).

C’est un gros coup au moral que j’ai pris, et quel meilleur endroit que celui-ci (bon, Snapchat en a fait partie, certes) pour exprimer mon ressenti après cette âpre expérience ? Je m’exprime publiquement pour me libérer, faire rire ou bien encore réagir sur des sujets variés. Mais j’ai eu l’impression d’être un monstre d’égo après ça, alors que ce n’est pas le cas, du tout.

Heureusement, alors que je songeais à tout arrêter (ce blog, YouTube [qui est moins alimenté depuis que j’écris ici] et même les directs Facebook que je fais parfois dans divers buts [en vérité, souvent quand l’ennui et la solitude s’emparent de moi]), deux personnes du groupe, que j’ai quitté, m’ont écrit, pour me dire que ces gens « ne valaient rien » et qu’il fallait que je « garde ma joie de vivre » et ma « bonne humeur ». Pour être honnête, je parle actuellement avec la jeune femme qui, selon elle, a engendré cette déferlante.

Mais la bonne solution fut de quitter ce groupe, qui de toute façon ne servait pas à grand-chose, et que j’essayais d’égayer parfois.

Vous aurez donc sans doute constaté ma sensibilité, parfois extrême, que l’on dit être une de mes qualités les plus importantes. Encore une fois, je vous laisse juges. Et vous embrasse, en espérant que ce que j’ai fait, fait et ferai ici vous plaît et vous plaira. Plein d’amour sur vous ❤️

Une réflexion au sujet de « Il fallait bien que ça arrive »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s