Edouard

« Joyeux anniversaire, joyeux anniversaiiiiire ! Joyeux aaanniversaire Edouard, joyeux anniversaire ! »

Vous l’avez chantée, pas vrai ? Non ? Bon je vous laisse deux minutes. C’est bon ? Ok, let’s go !

Alors… huuum ah oui, Edouard ! Et bien ma foi, ce jeune homme est des plus prometteurs, c’est moi qui vous le dit. Photographe émérite, rédacteur d’articles spécialisés dans le basket et son actualité, fin amateur de musiques urbaines…

Mais comment ai-je pu avoir l’honneur de connaître un individu de cette envergure ? Nul ne le sait, et nul ne le saura jamais. Bon en fait, on s’est juste rencontrés en L2 à la fac et ça a accroché, sans trop savoir pourquoi mais le mystère est une notion plaisante, n’est-ce pas ?

Cela fait donc un peu plus d’un an que je côtoie Edouard, et autant dire que c’est pas de la rigolade… Ah, bah si en fait. Ce mec, il suffit de boire un verre avec pour tout de suite aller mieux. On déconne sur des sujets passionnants tels que la sociologie notamment, fins observateurs et enquêteurs que nous sommes et parlons tels de bons potes. Il est vrai que j’ai cette peur qu’un jour, cette amitié cesse, mais au diable les questions, profitons !

Nous avons en commun cet amour de la littérature, et nous amusons à parler comme si nous étions nés du ventre de feue Marie-Antoinette. En outre, il y a une chose dont je me dois de le féliciter. Comment fait-il pour supporter mes conneries, mes jeux de mots débiles que je sors à la minute ? Même moi je m’épuise !

En tout les cas, Edouard, c’est quelqu’un qui m’a pour le coup vraiment aidé quand ça allait pas, et le fait encore aujourd’hui, c’est presque devenu une habitude, cette aide mutuelle. Il sait que je suis là pour lui, car il me rappelle mon meilleur ami, peut-être en fais-je un substitut. Mais surtout, et ça peut paraître idiot, il m’a apporté une amitié masculine. Non pas que l’amitié féminine vaille moins, pas du tout, mais disons que n’être que le gars à qui l’on parle des beaux gosses de séries, de comédies musicales, ça devient chiant. Je ne suis pas un « ami gay » mais un « ami », point. Et c’est grâce à Edouard le premier (d’ailleurs Edouard Ier c’était un roi non ?) qui m’a aidé à sortir de ces amitiés des plus clichées.

Bref, Edouard, gros, je te souhaite un bel anniversaire, kiffe ta journée, cher binôme 😉.

Et souhaitez lui tou.te.s un joyeux anniversaire, si vous voulez 😘

Pour finir, vraiment cette fois, je dirais que le sujet de cet article est…

Epatant de par sa capacité à me côtoyer souvent

Doué pour vous remonter le moral en un instant

Obligeant envers ses proches, c’est touchant

Unanimement apprécié par moi (et c’est suffisant)

Artiste dans l’âme, avec un imaginaire flottant

Réputé pour son goût du beau, qu’il déniche avec talent

Drôle, du moins assez pour me faire oublier certains moments.

Dédicace précédente

Dédicace suivante

Une réflexion au sujet de « Edouard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s